Municipalité de Sousse

Espace gratuit pour nos citoyens

Environnement et propreté de la ville de Sousse

Découvrez la perle du sahel

photos de Sousse

Carte de la ville de Sousse

Les informations pratiques

ministères tunisien Info-ministères
garde pharmacie de la ville de sousse Pharmacies de garde
trafic aérien Trafic aérien
horaire des trains en tunisie Horaires des trains
Numéros d'urgence SOS Numéros d'urgence
Accueil > Découvrir Sousse > Histoire et Patrimoine

 Histoire et Patrimoine

Sousse Patrimoine Mondial de l'humanité



 

cliquez sur l'image


Sousse dans l'histoire

 



Située sur le littoral oriental de la Tunisie, au centre du pays, la ville de Sousse offre au visiteur une position géographique privilégiée et un site remarquable au fond d’un vaste golfe sur la méditerranée. Une large bande côtière appelée Sahel et dont elle est l’incontestable et rayonnante capitale. Loin de constituer une barrière, cette longue façade maritime sur la méditerranée orientale a été de tout temps une bénédiction : immense fenêtre ouverte sur le large - et le rêve aussi - elle a constamment favorisé les courants d’échanges les plus féconds et les précieux et incessants apports d’illustres civilisations. Sa primauté ancienne, elle la doit à quelques atouts décisifs généreusement prodigués par la nature et l’histoire.

 

C’est au Xe siècle avant J.CH.que son paisible rivage est choisi par des navigateurs phéniciens, venus de Tyr au sud-Liban, pour fonder un comptoir commercial promis à une destinée exceptionnelle. Une cité maritime, dynamique et prospère, baptisée Hadramaout, voit rapidement le jour, premier jalon d’un parcours historique tumultueux mais flamboyant. Mêlée à toutes les péripéties du long conflit entre Rome et Carthage, lors des fameuses Guerres Puniques, la ville redevient dès le premier siècle de l’ère chrétienne une place commerciale florissante sous le nom d'Hadrumetum.

La Pax Romana lui permet de connaitre un grand essor dans tous les domaines. De plus en plus active et riche, elle se couvre alors d’édifices publics et privés grandioses : thermes, temples, théâtres, demeures luxueuses…

 

Au IIIe siècle de notre ère, elle est un des fleurons de la province romaine d’Afrique, et son rayonnement est tel qu’elle est promue par l’empereur Dioclétien capitale de tout le centre de la Tunisie.

 

Lorsque les vandales s’emparent du pays au Ve siècle, la cité portera le nom d’Hunéricopolis jusqu'à sa reconquête par les Byzantins au VIe siècle qui la rebaptisent Justinianopolis.

Conquise par les cavaliers arabes en 665, elle renait de ses cendres au VIII siècle sous son nouveau et dernier nom de baptême, Sousse. C’est au IXe siècle qu'elle connait un nouvel âge d’or. Port de la nouvelle capitale du pays, Kairouan, et résidence d'été de ses princes aghlabides, elle redevient un grand centre urbain cosmopolite et se pare de nombreux monuments d'une rare splendeur.

Jusqu'au XVIe siècle, les phases de renaissance et de déclin alternent au gré des tourmentes et des invasions vécues par le pays. Fatimides, Hilaliens, Almohades, Normands de Sicile, Espagnols et Turcs se succèdent sur ses rivages. Considérée au XVIIe et au XVIIIe siècle comme un "repaire de corsaires barbaresques", la ville subit les dures représailles des puissances maritimes européennes. Sous le protectorat français, l'agglomération s'agrandit tout autour de l'ancienne enceinte millénaire, et se développe à un rythme soutenu en dépit des raids aériens dévastateurs de la Deuxième Guerre Mondiale.


Ecrivez-nous

adresse, courier éléctronique ,tel et fax de la commune de sousse

Calendrier

liens utiles

Nos liens utiles